Version française

Vincent Lefèvre's Blog (in English, when available)

List of titles. Filtering by Javascript not available.

All blog items (this page takes several hundred of kilobytes).

I am also on Twitter (English / French tweets) and on the Framapiaf Mastodon instance.

[XML]

[2022-05-07 17:49:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-03-22/2022-05-01)

(Cinema)

Avec beaucoup de retard, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. La liste étant déjà longue, je n'ai pas inclus les films des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain et du festival Hallucinations Collectives (ce sera plus tard), sauf ceux qui ont une sortie en salles cette année en France.

Junk Head (2017/2021), de Takahide Hori [AC]

Chef-d'oeuvre! Film d'animation en stop-motion, vu en avant-première au cinéma Le Zola à Villeurbanne dans le cadre du 10e Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques. Il était présenté avec le nouveau montage de 2021. Le réalisateur a tout fait dans ce film.

Sortie en France le 2022-05-18.

Freaks Out, de Gabriele Mainetti [AC]

Excellent. Un peu long, même si on ne s'ennuie pas. Quelques passages poétiques.

Sortie en France le 2022-03-30.

À plein temps, d'Eric Gravel [AC]

Intense, sans temps mort.

Sortie en France le 2022-03-16.

She Will, de Charlotte Colbert [AC]

J'ai beaucoup aimé. Excellente mise en scène, très belle musique, fin superbe. Film vu en avant-première à la 15e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Il n'avait pas encore eu d'autres projections en France que celles au festival international du film fantastique de Gérardmer 2022.

Sortie en France le 2022-08-31.

Inexorable, de Fabrice du Welz [AC]

J'ai beaucoup aimé. On y retrouve Alba Gaïa Bellugi.

Sortie en France le 2022-04-06.

Héliopolis, de Djaffar Gacem [AC]

Un peu difficile à suivre. Bouleversant. Très belle musique d'Armand Amar.

Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud, en présence du réalisateur et co-scénariste Djaffar Gacem. Concernant l'absence de femmes, le réalisateur a dit qu'il y avait très peu de femmes dans la résistance algérienne à l'époque.

L'extraordinaire voyage de Marona (2019), d'Anca Damian [AC]

Très beau film d'animation, mêlant différentes techniques. Bonnes idées de mise en scène: reflets dans les yeux, caméra subjective.

Bruno Reidal (Bruno Reidal, confession d'un meurtrier), de Vincent Le Port [AC]

Très bien. Un film dérangeant.

Sortie en France le 2022-03-23.

Murina, d'Antoneta Alamat Kusijanovic [AC]

Très bien, avec une scène mémorable, qui m'a rappelé La tortue rouge (2016).

Sortie en France le 2022-04-20.

The Pelican Brief (1993) (L'affaire Pélican), d'Alan J. Pakula [AC]

Très bien. Excellente Julia Roberts. Film vu à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Quais du polar. L'auteur du roman, John Grisham [IMDb], a dû annuler sa venue à cause du COVID-19.

The Girl on the Train (2016) (La fille du train), de Tate Taylor [AC]

J'ai beaucoup aimé. Film vu à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Quais du polar; il était présenté par Paula Hawkins [IMDb], qui a écrit le roman adapté, mais n'a pas du tout été impliquée dans l'écriture du film.

Animal, de Cyril Dion [AC]

Très bon documentaire, qui ne laisse pas insensible. Vu à l'Institut Lumière en présence du réalisateur Cyril Dion. Il a été dit que le film a nécessité 55 jours de tournage sur 6 mois, jusqu'au 2020-02-15.

Sortie en France le 2021-12-01.

RRR (Rise Roar Revolt) (RRR), de S.S. Rajamouli [AC]

Film d'action spectaculaire, mais qui manque de tension et d'émotion. Un gros reproche: les animaux sont des images de synthèse, et ça se voit trop, que ce soit par leur texture ou par leurs mouvements.

Vu à la 15e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon); il s'agissait de la version en télougou (véritable VO). Il y avait un entracte de 5 minutes. Ce film y a remporté le Grand Prix (prix du public) de la compétition longs métrages.

Sortie en France le 2022-03-25.

La vampira de Barcelona (Les mystères de Barcelone), de Lluís Danés [AC]

Le film vaut surtout pour son esthétique (principalement en noir et blanc, avec des éléments ou scènes en couleur) et son atmosphère. Au passage, la superbe affiche du film est dans la lignée de cette esthétique. Scénario un peu décevant, sans être inintéressant.

Film vu en avant-première aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2022-10-26.

La boum (1980), de Claude Pinoteau [AC]

Bonne comédie, vue à l'UGC Ciné Cité Part-Dieu à Lyon, dans le cadre d'UGC Culte. Mais je l'avais déjà probablement vue à la télévision il y a longtemps (je ne me souvenais que de Sophie Marceau).

Utama (Utama: La terre oubliée), d'Alejandro Loayza Grisi [AC]

J'ai bien aimé. Film vu en avant-première aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne, en présence du réalisateur et scénariste Alejandro Loayza Grisi; il y a été classé 2e au Prix du Public.

Tournage difficile à 3800 m d'altitude, avec tornades de sable et de gros écarts de température: il y fait très chaud le jour et très froid la nuit. Le réalisateur a dit qu'on commençait à sentir les conséquences du changement climatique: les périodes de sécheresse sont de plus en plus longues et les glaciers disparaissent. La région deviendrait alors un désert.

Le film devait initialement être tourné en aymara (le titre Utama est dans cette langue), mais il s'est finalement fait en quechua.

Il s'est passé 4 ans et demi entre le début du projet (2017) et la sortie du film (avec du retard à cause de la pandémie de COVID-19). Il s'agit d'une coproduction Uruguay-Bolivie-France.

Sortie en France le 2022-05-11.

Cinq nouvelles du cerveau, de Jean-Stéphane Bron [AC]

Documentaire intéressant. Ce que j'ai aimé en particulier: l'expérience du singe et du bras, et la 5e partie (apprentissage).

Sortie en France le 2022-03-16.

A Chiara, de Jonas Carpignano [AC]

J'ai bien aimé, surtout la seconde moitié.

Sortie en France le 2022-04-13.

Ambulance, de Michael Bay [AC]

Film d'action efficace. La scène de l'opération dans l'ambulance est un grand moment. Je n'ai pas vu l'original, Ambulancen (film danois de 2005).

Sortie en France le 2022-03-23.

Long Ma, l'esprit du cheval dragon (2015), de Dominique Deluze

Documentaire intéressant vu lors d'une séance spéciale à l'UGC Montaudran (Toulouse).

The Better Angels (2014) (Sous l'aile des anges), d'A.J. Edwards [AC]

Très bien filmé, dans le style de Terrence Malick, qui a d'ailleurs produit le film. Et le réalisateur A.J. Edwards était monteur de plusieurs films de Terrence Malick. Cependant, il ne semble rien apporter de personnel.

Sortie en France le 2022-04-13.

Trois fois rien, de Nadège Loiseau [AC]

Bonne comédie, avec de l'émotion à la fin.

Sortie en France le 2022-03-16.

Et j'aime à la fureur, d'André Bonzel [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2022-04-20.

La vie de famille (1985), de Jacques Doillon [AC]

J'ai bien aimé. Vu dans une petite salle du Lumière Terreaux lors de sa reprise en salles en version restaurée numérique 4K.

Reprise en France le 2022-03-23.

Ku bei (The Sadness), de Rob Jabbaz [AC]

Pas mal. Style film de zombies avec un peu de mauvais goût. Manque de tension et d'émotion. Vu en avant-première à la 15e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

Sortie en France le 2022-07-06.

The Unbearable Weight of Massive Talent (Un talent en or massif), de Tom Gormican [AC]

Autoparodique et amusant.

Sortie en France le 2022-04-20.

Operation Mincemeat (La ruse), de John Madden [AC]

J'ai plutôt bien aimé pour l'intrigue, mais la mise en scène est plate et ça manque de rythme.

Sortie en France le 2022-04-27.

En même temps, de Benoît Delépine / Gustave Kervern [AC]

Assez bonne comédie loufoque, mais loin des meilleures du duo de réalisateurs. On ne rit pas énormément.

Sortie en France le 2022-04-06.

Mamá, mamá, mamá, de Sol Berruezo Pichon-Riviére [AC]

Vu en avant-première aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne, en présence de la réalisatrice et scénariste Sol Berruezo Pichon-Riviére; il s'agissait de la première française. Pas mal, mais j'étais vraiment fatigué pour ce film (le troisième de la journée).

Lors du débat, la réalisatrice a dit qu'elle avait aimé le livre The Virgin Suicides et elle recommande le film Innocence (2004) de Lucile Hadzihalilovic (que j'avais déjà vu deux fois et que j'adore). Quelques autres informations dans Salsa Picante n°4.

Sortie en France le 2022-04-13.

Ténor, de Claude Zidi Jr. [AC]

Pas mal. Trop convenu. Dans la scène finale, on ressent trop que le chant est doublé.

Sortie en France le 2022-05-04.

Baiorensu boijâ (2018) (Violence Voyager), d'Ujicha

Film d'animation en papier animé (principalement) et très gore. Pas mal. Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne dans le cadre du 10e Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques.

Les doigts dans la tête (1974), de Jacques Doillon [AC]

Assez intéressant, mais beaucoup trop long. La voix off n'est pas terrible: on sent qu'il s'agit d'un texte lu.

Vu dans une petite salle du Lumière Terreaux lors de sa reprise en salles en version restaurée numérique 4K.

Reprise en France le 2022-03-23.

La abuela (Abuela), de Paco Plaza [AC]

Moyen. Quelques passages réussis, mais film globalement ennuyeux.

Sortie en France le 2022-04-06.

Murder Party, de Nicolas Pleskof [AC]

Original, mais artificiel et peu crédible. Les scènes se suivent sans véritable logique, si bien que les rebondissements n'ont que peu d'effets.

Sortie en France le 2022-03-09.

Nobody Has to Know (L'ombre d'un mensonge), de Bouli Lanners / Tim Mielants [AC]

Assez peu intéressant. Quelques beaux paysages.

Sortie en France le 2022-03-23.

I comete, de Pascal Tagnati [AC]

Film sans scénario. Dans l'ensemble, pas très captivant.

Sortie en France le 2022-04-20.

Családi tüzfészek (1979) (Le nid familial), de Béla Tarr [AC]

J'ai moyennement aimé. Trop long et tout en gros plans, si bien qu'on ne voit pas l'ensemble. Vu en version restaurée numérique 4K.

Sortie en France le 2022-04-06.

La charrette fantôme (1939), de Julien Duvivier [AC]

Je n'ai pas accroché au scénario. Je me suis aperçu plus tard que c'est le remake du film Körkarlen (1921) de Victor Sjöström (le titre français est aussi La charrette fantôme) et que je m'étais fait la même réflexion. Ce sont en fait des adaptations du même roman de Selma Lagerlöf, Körkarlen, publié sous le titre français Le Charretier de la mort. Pas mal pour la mise en scène et les images.

Szabadgyalog (1981) (L'outsider), de Béla Tarr [AC]

Long et bavard. Heureusement, il y a quelques passages musicaux. Pas dans le style des grands films que Béla Tarr fera plus tard. Vu en version restaurée numérique 4K.

Sortie en France le 2022-04-06.

Fantastic Beasts: The Secrets of Dumbledore (Les animaux fantastiques: Les secrets de Dumbledore), de David Yates [AC]

Ennuyeux. Joli générique de fin.

Vu en Dolby Cinema au Pathé Vaise à Lyon.

Sortie en France le 2022-04-13.

Ogre, d'Arnaud Malherbe [AC]

Ennuyeux et pas convaincant.

Sortie en France le 2022-04-20.

La femme qui pleure (1979), de Jacques Doillon [AC]

J'ai détesté. Vu dans une petite salle du Lumière Terreaux lors de sa reprise en salles en version restaurée numérique 4K.

Reprise en France le 2022-03-23.

Gueule d'amour (1937), de Jean Grémillon [AC]

J'ai détesté. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière.

The Sea Ahead (Face à la mer), d'Ely Dagher [AC]

Quel ennui!

Sortie en France le 2022-04-13.

[2022-04-05 23:32:32 UTC]
New Function mpfr_rootn_si in the Development Version of GNU MPFR

(CariBlog – MPFR – Software)

I have just implemented the mpfr_rootn_si function in the development version of GNU MPFR. It provides the rootn function of the IEEE 754 standard (which appeared in the 2008 revision). It completes the mpfr_rootn_ui function, which was providing rootn for non-negative values of n only.

[2022-03-21 22:58:38 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-03-16/2022-03-21)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Notre-Dame brûle, de Jean-Jacques Annaud [AC]

Très impressionnant et sans temps mort. Excellente réalisation. En plus de l'aspect cinématographique, le côté documentaire est très appréciable (en particulier, le temps perdu est ahurissant… Je n'étais pas du tout au courant des embouteillages, entre autres).

Vu en Dolby Cinema au Pathé Vaise à Lyon.

Sortie en France le 2022-03-16.

Listen, d'Ana Rocha [AC]

J'ai adoré. Film émouvant, qui rappelle ceux de Ken Loach, mais avec un petit côté thriller. En 1 h 13, il fait passer l'essentiel, et on ne s'ennuie pas du tout. Très bons acteurs, en particulier Lúcia Moniz. Vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne; film de la compétition officielle.

El camino (1964) (Le chemin), d'Ana Mariscal [AC]

Très joli film. Vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne; cette version restaurée numérique 4K a fait l'objet d'une sortie nationale en octobre 2021, mais pas à Lyon, il me semble.

Sortie en France le 2021-10-13.

El buen patrón, de Fernando León de Aranoa [AC]

Bonne comédie; on rit souvent. Film vu en avant-première aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2022-06-22.

A feleségem története (L'histoire de ma femme), d'Ildikó Enyedi [AC]

J'ai bien aimé. Bonne mise en scène, très belle photographie et excellente Léa Seydoux. Trop long (près de 3 heures), surtout par rapport au contenu du scénario. Le meilleur moment est le début du film (en gros, le premier chapitre), et en particulier, la scène du poker.

Sortie en France le 2022-03-16.

La double vie de Véronique (1991), de Krzysztof Kieslowski [AC]

Joli film. La photographie et la musique sont magnifiques, et Irène Jacob est très bien, sauf que dans les passages chantés, on ressent trop que c'est de la musique pré-enregistrée. Cependant, malgré une bonne idée de départ, je n'ai pas trouvé le scénario intéressant, surtout que les histoires d'amour ne m'ont jamais captivé.

Vu en version restaurée numérique 4K lors d'une soirée spéciale à l'Institut Lumière, en présence de l'actrice Irène Jacob, invitée en tant que nouvelle présidente de l'Institut Lumière.

Los santos inocentes (1984) (Les saints innocents), de Mario Camus [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. Film vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne; cette version restaurée numérique 2K a fait l'objet d'une sortie nationale en octobre 2021, mais pas à Lyon, il me semble.

Sortie en France le 2021-10-13.

Cuidando al Sol, de Catalina Razzini

J'ai bien aimé. Cadre original, avec quelques beaux paysages. Film vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Petite nature, de Samuel Theis [AC]

J'ai assez bien aimé. Interprétation remarquable du jeune acteur Aliocha Reinert.

Sortie en France le 2022-03-09.

Ama, de Júlia de Paz [AC]

L'histoire d'une mère qui se retrouve à la rue avec sa fille de six ans. Pas mal. Un peu d'émotion. Les deux actrices sont convaincantes.

Vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

499, de Rodrigo Reyes

Pas mal. La forme de ce documentaire mexicain (en gros, la partie fictionnelle) est originale, mais ça ne fonctionne pas bien. Ce qu'on retiendra surtout, c'est le témoignage choc de Lorena Gutiérrez, la mère de Fátima Quintana. Vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne; film de la compétition officielle.

Josefina, de Javier Marco [AC]

Un film qui se laisse voir, mais trop superficiel. Vu aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne; film de la compétition officielle.

[2022-03-16 01:00:09 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-03-05/2022-03-15)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Ultraviolette et le gang des cracheuses de sang, de Robin Hunzinger [AC]

Magnifique documentaire, poétique et bouleversant, dans un style semi-expérimental. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la 12e édition du festival Écrans Mixtes [fiche du film], en présence du réalisateur Robin Hunzinger [IMDb] et de la co-scénariste Claudie Hunzinger [IMDb] (sa mère); il y a remporté le Grand Prix Écrans Mixtes et le Prix du public (cf palmarès). Il est constitué de quelques photographies (les seules images en lien direct avec le sujet du film), ainsi que de séquences provenant de films amateurs sans son, que le réalisateur a cherchés pendant 3 ans, avec une voix off par dessus le tout. Le montage a duré 5 mois.

Tout feu tout flamme (1982), de Jean-Paul Rappeneau [AC]

J'ai beaucoup aimé. Rythmé et drôle. Superbe Isabelle Adjani!

Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Paul Rappeneau.

Les vedettes, de Jonathan Barré [AC]

Très drôle, avec quelques séquences hilarantes, comme celle de l'audition. Bien rester jusqu'à la fin du générique…

Sortie en France le 2022-02-09.

Goliath, de Frédéric Tellier [AC]

Thriller écologique très intéressant, inspiré de l'affaire du glyphosate. Acteurs excellents, en particulier Pierre Niney. On aurait cependant pu s'attendre à plus de tension ou d'émotion.

Sortie en France le 2022-03-09.

Les magnétiques, de Vincent Maël Cardona [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Certaines scènes sont assez surprenantes, et celle chez le psychiatre m'a bien faire rire. Très bonne photographie, notamment la lumière, pour les scènes de nuit.

Sortie en France le 2021-11-17.

Matar a la bestia (To Kill the Beast), d'Agustina San Martín [AC]

J'ai assez bien aimé pour sa belle photographie et son atmosphère envoûtante, qui peut faire penser à du David Lynch. Malheureusement, le film ne décolle jamais, et on s'ennuie. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la 12e édition du festival Écrans Mixtes.

The Loneliness of the Long Distance Runner (1962) (La solitude du coureur de fond), de Tony Richardson [AC]

J'ai assez bien aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du 9e festival Sport, Littérature et Cinéma.

Belfast, de Kenneth Branagh [AC]

Pas mal. J'ai bien aimé l'utilisation du noir et blanc et de la couleur pour certains éléments, en particulier les reflets en couleur dans les lunettes.

Sortie en France le 2022-03-02.

Les meilleures, de Marion Desseigne-Ravel [AC]

Un joli film, un peu superficiel.

Sortie en France le 2022-03-09.

Lyon-Chicago acte 1, de Gilbert Brun

Documentaire sur des artistes à Lyon, vu le 2022-03-14 en première mondiale au Comoedia (salle 4), en présence du réalisateur Gilbert Brun, qui a tout fait, sans équipe technique. Fourre-tout et très personnel, mais cela semble assumé. Le synopsis indique d'ailleurs (j'ai ajouté des liens Wikipédia):

Ce film est une réflexion sur la présence des artistes dans la cité, en l'occurrence Lyon, vue à travers l'imaginaire du narrateur et des questions sur cette nécessité: des bouts de conversations assemblés comme une résonance au film même en train de se monter.

Chicago fait référence à la fameuse École de Chicago de sociologie, et notamment Howard Becker Les Mondes de l'art. Ces conversations ont été enregistrées sous la forme d'une chronique, sur une période de presque 10 ans.

Dommage qu'on ne sache pas grand chose du contexte des interviews. J'ai aussi regretté qu'il n'y ait quasiment rien sur le street art, mais ça sera peut-être dans les actes 2 et 3, qui sont en préparation. Cependant, ce documentaire permet de fournir un témoignage sur l'activité artistique à Lyon et dans les environs.

Dans une interview de Jean-Claude Chuzeville (je crois bien, car il apparaît dans le film, mais je n'ai pas noté), il est brièvement question de la création de Lyon Poche.

Il a été dit que le film doit sortir le 23 mars dans une seule salle à Lyon, le 25 mars à l'Épée de Bois à Paris, ainsi qu'à Grenoble.

Medea (1969) (Médée), de Pier Paolo Pasolini [AC]

Ennuyeux. Seule grande qualité: les costumes et les décors. Vu au cinéma Lumière Bellecour à Lyon, dans le cadre de la 12e édition du festival Écrans Mixtes.

Champion (1949) (Le champion), de Mark Robson [AC]

Un film sur un boxeur (joué par Kirk Douglas), qui ne m'a pas passionné. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du 9e festival Sport, Littérature et Cinéma.

Maigret, de Patrice Leconte [AC]

Adaptation du roman Maigret et la Jeune Morte. C'est mou et mal filmé. Et je n'ai pas été convaincu par Gérard Depardieu.

Sortie en France le 2022-02-23.

[2022-03-05 01:31:37 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-02-22/2022-03-04)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Le hussard sur le toit (1995), de Jean-Paul Rappeneau [AC]

Superbe! Le scénario (tiré du roman éponyme de Jean Giono) et les acteurs (Olivier Martinez et Juliette Binoche dans les rôles principaux) sont excellents. Très bonne mise en scène et belle photographie. À noter un des premiers rôles d'Isabelle Carré.

Vu en version restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Paul Rappeneau. Je n'avais pas lu le synopsis auparavant, et je ne connaissais donc pas du tout le sujet, ce qui m'a permis d'être particulièrement pris par le film.

En corps, de Cédric Klapisch [AC]

Très beau film, émouvant et drôle. Bonne mise en scène et superbe générique de début. L'actrice et danseuse Marion Barbeau est la révélation du film.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (film surprise du dimanche 27 février 2022). En particulier, je n'avais pas lu le synopsis, et je ne savais donc pas du tout ce qui allait se passer.

Sortie en France le 2022-03-30.

The Batman, de Matt Reeves [AC]

Excellent, surtout pour son côté très sombre et la mise en scène. Je l'ai même nettement préféré à ceux de Christopher Nolan. Avec ses 3 heures, je l'ai cependant trouvé trop long compte tenu de son scénario peu développé, même si je ne me suis pas ennuyé.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon, qui propose quelques séances en VO).

Mon préféré reste le Batman Returns (1992) (Batman, le défi) de Tim Burton. Mais ce nouvel opus vient en deuxième position.

Sortie en France le 2022-03-02.

Le chêne, de Laurent Charbonnier / Michel Seydoux [AC]

Très beau documentaire sans dialogue et sans voix off, avec des plans impressionnants, comme celui à l'intérieur d'un gland (effets spéciaux?).

Le dossier de presse indique que le film est en 4K, mais il ne passe malheureusement qu'en 2K à Lyon.

Sortie en France le 2022-02-23.

La vie de château (1966), de Jean-Paul Rappeneau [AC]

Très bonne comédie, un peu lente à démarrer, vue à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Paul Rappeneau.

Compagnons, de François Favrat [AC]

Très bien, malgré un scénario artificiel.

Sortie en France le 2022-02-23.

La vraie famille, de Fabien Gorgeart [AC]

J'ai bien aimé. Film émouvant et bien écrit.

J'étais tout seul dans la salle à l'UGC Ciné Cité Part-Dieu, peut-être parce que c'était juste au moment de la cérémonie des César.

Sortie en France le 2022-02-16.

Zaï Zaï Zaï Zaï, de François Desagnat [AC]

Une comédie absurde. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2022-02-23.

Il n'y aura plus de nuit, d'Éléonore Weber [AC]

Documentaire original et intéressant, dont les images proviennent majoritairement de vidéos trouvées sur YouTube (les URL sont données au générique de fin). La séquence sur les enfants sort du lot.

Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne dans le cadre de la troisième édition de Best of doc, en présence de la réalisatrice Éléonore Weber.

Sortie en France le 2021-06-16.

Viens je t'emmène, d'Alain Guiraudie [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2022-03-02.

Là-haut perchés, de Raphaël Mathié [AC]

Pas mal. Très belle photographie. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 8), en présence du réalisateur Raphaël Mathié.

Sortie en France le 2022-03-02.

Skrivánci na niti (1969) (Alouettes, le fil à la patte), de Jirí Menzel [AC]

Une petite comédie sans véritable scénario, critiquant le régime communiste et qui a donc été interdite en Tchécoslovaquie. Copie de très bonne qualité (restauration numérique 4K en 2021).

Reprise en France le 2022-02-23.

King, de David Moreau [AC]

Moyen. Ce genre de film manque souvent de vraisemblance, ce qui peut être acceptable, mais là, le film finit par s'enfoncer vraiment dans le n'importe quoi et perd en intérêt. Techniquement, le lionceau en images de synthèse est très réussi; un vrai lionceau est utilisé dans certains plans (une minorité), et on ne voit pas la différence. Joli générique en animation.

Sortie en France le 2022-02-16.

Re Granchio (La légende du roi crabe), d'Alessio Rigo de Righi / Matteo Zoppis [AC]

Je n'ai pas accroché. Le seul intérêt est la très belle photographie, avec en particulier 2 plans magnifiques à la fin.

Sortie en France le 2022-02-23.

Postriziny (1981) (Une blonde émoustillante), de Jirí Menzel [AC]

Film ennuyeux. Je n'ai pas aimé le style. Quelques beaux plans, comme celui du bain. Copie de très bonne qualité (restauration numérique 4K), avec de belles couleurs.

Reprise en France le 2022-02-23.

Razzhimaya kulaki (Les poings desserrés), de Kira Kovalenko [AC]

Je n'ai pas aimé.

Sortie en France le 2022-02-23.

Ras vkhedavt, rodesac cas vukurebt? (Sous le ciel de Koutaïssi), d'Aleksandre Koberidze [AC]

Terriblement ennuyeux et interminable. Quasiment tout en voix off, ce que j'ai détesté.

Sortie en France le 2022-02-23.

[2022-02-21 23:11:01 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-02-13/2022-02-21)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande Les graines que l'on sème, de Nathan Nicholovitch [AC], qui va sortir ce mercredi après avoir été repoussé plusieurs fois. Je l'avais vu en avant-première début octobre 2020 (sélection des films de l'ACID)!

De uskyldige (The Innocents), d'Eskil Vogt [AC]

J'ai adoré. Un film envoûtant et perturbant. L'affiche du film est superbe.

Sortie en France le 2022-02-09.

Red Rocket, de Sean Baker [AC]

J'ai bien aimé. Une grosse partie du film, avant qu'il prenne une tournure inattendue, est cependant trop longue. Ensuite, c'est très bien. Peut-être le film avec les paysages les plus laids (raffinerie de Texas City).

Film tourné en 16 mm.

Sortie en France le 2022-02-02.

Bai She: Yuan qi (2019) (White Snake), d'Amp Wong / Ji Zhao [AC]

Joli film d'animation chinois, surtout pour son graphisme. J'ai cependant trouvé le scénario confus.

Sortie en France le 2022-02-09.

Les sans-dents, de Pascal Rabaté [AC]

J'ai bien aimé. Comédie sans dialogue ni musique, vue en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 4), en présence du réalisateur et scénariste Pascal Rabaté et de l'actrice Soazig Ségalou.

Le film a été tourné en juin 2019. Pascal Rabaté n'a pas voulu de dialogues pour éviter d'avoir du doublage (ou du sous-titrage) qu'il n'aurait pas pu contrôler. Tous les rôles ont été castés sur la danse, car le film n'a pas de texte et il a la scène de transe. La course de vibromasseurs a été vue sur Internet. Pour la police, un acteur dupliqué en cinq exemplaires sur fond vert. Quelques effets numériques: les tuyaux, le canard qui vole, la vache.

Sortie en France le 2022-04-20.

The Mark of Zorro (1920) (Le signe de Zorro), de Fred Niblo [AC]

J'ai bien aimé. Vu en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Didier Martel, dans le cadre des ciné-concerts du dimanche de la saison 2021-2022. Il s'agissait de la version de 107 minutes, alors que le programme de l'Institut Lumière annonçait 80 minutes.

Enquête sur un scandale d'État, de Thierry de Peretti [AC]

Pas mal. Bonne réalisation, composée de plans relativement longs. Avis mitigé sur le scénario. Certaines scènes n'apportent pas grand chose, l'ensemble est assez brouillon, et au final, on ne sait pas trop quoi penser. Les acteurs sont convaincants, avec un plus pour Vincent Lindon, mais qui n'apparaît pas beaucoup à l'écran.

Sortie en France le 2022-02-09.

Moonfall, de Roland Emmerich [AC]

Pas mal. Toujours du n'importe quoi dans le scénario pour ce genre de film chez Roland Emmerich, en plus reprenant majoritairement des idées d'autres films, comme 2001: A Space Odyssey (1968), The Terminator (1984), The Abyss (1989) et Prometheus (2012); et c'est partiellement prévisible. Dans le passé, les effets spéciaux étaient innovants et spectaculaires. Ce n'est plus le cas. De plus, l'image n'est pas de la qualité qu'on aurait pu espérer (j'ai déjà vu nettement mieux à l'UGC Ciné Cité Part-Dieu). Ça reste assez divertissant et parfois amusant, avec des trucs rigolos, comme le titre de journal Gay Aliens sur le mur, ce qui lui vaut d'ailleurs une mention en sexe/nudité par ce site. L'intervention de KC Houseman (John Bradley) devant les enfants est peut-être le meilleur moment du film.

Sortie en France le 2022-02-09.

Bob & Carol & Ted & Alice (1969) (Bob et Carole et Ted et Alice), de Paul Mazursky [AC]

J'ai moyennement aimé. Film parfois drôle. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Natalie Wood.

Death on the Nile (Mort sur le Nil), de Kenneth Branagh [AC]

Pas terrible, malgré une mise en scène plutôt bonne. Autant j'avais beaucoup aimé Death on the Nile (1978) de John Guillermin pour son humour, cette version de Kenneth Branagh m'a ennuyé. Je n'avais pas non plus aimé sa précédente adaptation Murder on the Orient Express (2017).

Sortie en France le 2022-02-09.

The Power, de Corinna Faith [AC]

Un mauvais film d'horreur. Scénario pas assez développé et abus de jump scare vers le début. Le film se rattrape un peu sur la fin.

Les conditions de projection à l'UGC Ciné Cité Internationale (Lyon) n'étaient pas terribles, avec une forte lumière de sécurité éclairant l'écran, alors que de nombreuses images sont très sombres (ça se passe souvent dans le noir).

Sortie en France le 2022-02-16.

[2022-02-13 02:15:30 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-02-01/2022-02-12)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande fortement La dea fortuna (Pour toujours), de Ferzan Ozpetek [AC], sorti mercredi dernier (je l'avais vu en avant-première à la soirée de clôture du festival Écrans Mixtes 2021).

Super-héros malgré lui, de Philippe Lacheau [AC]

Excellente comédie! On rit beaucoup. Le scénario est bien écrit et les références à DC Comics (Batman…) et à Marvel (Captain America, Thor, X-Men…) s'intègrent très bien au film.

Sortie en France le 2022-02-02.

Persian Lessons (Les leçons persanes), de Vadim Perelman [AC]

Très bien. Intrigue excellente, belle photographie et acteurs convaincants, mais film un peu trop long.

Sortie en France le 2022-01-19.

Un autre monde, de Stéphane Brizé [AC]

J'ai beaucoup aimé. Acteurs excellents: Vincent Lindon, ainsi qu'Anthony Bajon (mais il n'apparaît pas beaucoup à l'écran), qu'on avait découvert dans La prière (2018). Le tout début du film (avec les photos sur le mur) est particulièrement réussi.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur et co-scénariste Stéphane Brizé. Ce dernier a dit qu'il n'aimait pas le numérique. Le film a tout de même été tourné en numérique, mais caméra à l'épaule et avec du grain ajouté. Une première version du scénario contenait une version du discours d'Emmanuel Faber à HEC, et Stéphane Brizé voulait George Clooney pour le prononcer; ce dernier avait accepté, mais cela n'a pas pu se faire pour des questions d'emploi du temps. Le scénario est alors passé de l'échelle de l'Europe à celle de la France. Concernant l'idée de la scène du jeu: au volant de sa voiture, Stéphane Brizé imite les voitures qu'il croise.

Sortie en France le 2022-02-16.

Piccolo corpo, de Laura Samani [AC]

De très belles scènes vers la fin, et deux actrices excellentes (Celeste Cescutti et Ondina Quadri). Cependant, je n'ai pas apprécié la caméra à l'épaule, qui bouge un peu trop, la plupart du temps en plans rapprochés; cela fatigue énormément.

Note: Il n'y a pas de date dans le film, en tout cas pas d'année exacte; on peut juste situer à peu près l'époque. Le synopsis officiel indique 1900. Mais dans un entretien avec la réalisatrice Laura Samani, cette dernière indique précisément 1901 (cf dossier de presse: J'ai voulu situer le film en 1901 pour deux raisons. […]).

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre des Rencontres autour du cinéma italien d'aujourd'hui (6e édition).

Sortie en France le 2022-02-16.

The Wizard of Oz (1939) (Le magicien d'Oz), de Victor Fleming [AC]

J'ai bien aimé. Vu initialement à la télévision, dans les années 1990, et pour la première fois sur grand écran il y a quelques jours au théâtre Kantor de l'ENS de Lyon, dans le cadre du festival Utopie(s), organisé par Champ Libre.

Le marginal (1983), de Jacques Deray [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Vu à l'Institut Lumière en tant que film précédant la remise du Prix Jacques Deray (à laquelle je n'ai pas assisté). Le choix de ce film avait été fait aussi pour rendre hommage à l'acteur Jean-Paul Belmondo.

Irradiés, de Rithy Panh [AC]

Documentaire expérimental. Pas mal. La réalisation est originale, avec ses 3 écrans. Certaines images sont difficiles à supporter.

Sortie en France le 2022-01-26.

After Blue (Paradis sale), de Bertrand Mandico [AC]

Visuellement très réussi, mais scénario peu intéressant. Vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée, en présence du réalisateur Bertrand Mandico. Quelques informations données lors de la discussion après la projection:

  • Le film a été tourné en 35 mm et ne contient pas d'effets spéciaux numériques ajoutés en postproduction (film bio).

  • Beaucoup de sons sont faits à la voix.

  • La scène finale a été filmée le premier jour du tournage.

  • Le scénario était écrit à l'origine majoritairement pour des hommes, puis il a été transposé à un casting quasi-exclusivement féminin.

Sortie en France le 2022-02-16.

En attendant Bojangles, de Régis Roinsard [AC]

Pas mal. Le film s'essouffle petit à petit. À voir peut-être juste pour Virginie Efira.

Sortie en France le 2022-01-05.

L'ennemi, de Stephan Streker [AC]

Pas mal. Le film commence comme un bon thriller, mais il devient ennuyeux. De plus, certains choix de mise en scène sont discutables.

Sortie en France le 2022-01-26.

Les jeunes amants, de Carine Tardieu [AC]

J'ai moyennement aimé. Juste un peu d'émotion vers la fin. Belle musique d'Eric Slabiak.

Un truc qui m'a perturbé: La majeure partie du film se déroule en 2021 (15 ans après décembre 2006), mais absolument personne n'a de masque! Le Covid-19 est pourtant évoqué brièvement dans un dialogue.

Sortie en France le 2022-02-02.

[2022-01-31 22:30:47 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-01-23/2022-01-31)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Adieu Monsieur Haffmann, de Fred Cavayé [AC]

Excellent film, notamment pour son scénario, intense et réservant des surprises. Belle musique. D'après une pièce de théâtre, mais cela ne se ressent pas du tout: pas de jeu théâtral (le film ferait en fait plus penser à une adaptation de roman).

Sortie en France le 2022-01-12.

La place d'une autre, d'Aurélia Georges [AC]

Très bien, avec un côté thriller. Belle photographie, et encore une excellente prestation de Lyna Khoudri.

Sortie en France le 2022-01-19.

Max, der Zirkuskönig (1924) (Le roi du cirque), d'Édouard-Émile Violet / Max Linder

Très bien. Vu en ciné-concert à l'Auditorium de Lyon, avec accompagnement au piano par Serge Bromberg, à la soirée Un soir au temps du cinéma muetMax Linder et Le roi du cirque.

Ce film était perdu, mais il a pu être reconstitué et restauré par Lobster Films (société créée par Serge Bromberg) à partir de 11 copies retrouvées dans le monde. La projection était suivie d'explications concernant cette restauration, à l'aide d'extraits de ces différentes copies.

Vitalina Varela (2019), de Pedro Costa [AC]

Photographie magnifique. Les couleurs sombres dominantes (sauf à la fin) ne sont cependant pas du tout mises en valeur par le projecteur du Lumière Fourmi, qui n'a pas de véritable noir, et on y voit finalement peu de nuances (cela fatigue aussi les yeux); j'avais déjà noté ce problème dans cette salle 3 pour Takara - La nuit où j'ai nagé. Très bonne mise en scène théâtrale (mais il est difficile de tenir) et actrice impressionnante.

Sortie en France le 2022-01-12.

Memory Box, de Joana Hadjithomas / Khalil Joreige [AC]

Film émouvant, inspiré de l'adolescence de la réalisatrice Joana Hadjithomas. Quelques jolies séquences visuellement inventives.

Sortie en France le 2022-01-19.

Nightmare Alley, de Guillermo del Toro [AC]

J'ai bien aimé. Image d'excellente qualité.

Vu à l'UGC Ciné Cité Part-Dieu, salle 34.

Sortie en France le 2022-01-19.

Encanto (Encanto, la fantastique famille Madrigal), de Jared Bush / Byron Howard / Charise Castro Smith [AC]

Joli film d'animation, sans grande originalité. Vu en VOST, mais la langue des personnages n'est malheureusement pas plus respectée; l'intérêt est surtout d'éviter d'avoir les chansons en français, qui sont paraît-il horribles.

Sortie en France le 2021-11-24.

The Juniper Tree (1990) (Quand nous étions sorcières), de Nietzchka Keene [AC]

Pas mal: joli noir et blanc et belle musique, mais manque d'intensité. Le premier film de Björk, qui, à 20-21 ans (le film ayant été tourné en 1986), joue une jeune adolescente.

Sortie en France le 2019-05-08.

Un monde, de Laura Wandel [AC]

Pas mal. Filmé à hauteur d'enfant. Belle interprétation de la jeune Maya Vanderbeque.

Sortie en France le 2022-01-26.

42nd Street (1933) (42ème rue), de Lloyd Bacon [AC]

Je n'ai pas accroché, j'avais tendance à m'assoupir. Mais le spectacle à la fin du film est très beau.

Souterrain, de Sophie Dupuis [AC]

Film québécois focalisé sur les relations entre les personnages plutôt que sur la catastrophe dans la mine. Très décevant, tout d'abord pour sa réalisation exaspérante: quasiment tout en gros plans, et la caméra bouge beaucoup. Autres reproches: montage chaotique et beaucoup de longueurs.

Le film est entièrement sous-titré (heureusement pour nous français).

Sortie en France le 2022-01-26.

[2022-01-23 01:09:35 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-01-11/2022-01-22)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Lynx, de Laurent Geslin [AC]

Documentaire magnifique, principalement sur le lynx, mais aussi avec des images de quelques autres animaux: des commentaires très intéressants, de splendides images (le réalisateur Laurent Geslin est tout d'abord photographe animalier) et une belle musique d'Armand Amar et Anne-Sophie Versnaeyen. Tous les animaux sont filmés dans leur milieu naturel, dans le massif du Jura.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 1), en présence du réalisateur Laurent Geslin. Le tournage lui-même a duré environ 7 ans, le lynx étant un animal très discret, donc difficile à filmer. En particulier, concernant le montage, il y a deux plans qui apparaissent successifs, mais sont en fait espacés de 7 ans (la séquence en question, entre le mâle et la femelle, représente cependant la réalité).

Sortie en France le 2022-01-19.

Boiling Point (The Chef), de Philip Barantini [AC]

Excellent film tourné en un plan-séquence unique de 1 h 30, qui renforce l'aspect temps réel, très important. Beaucoup de tension.

Sortie en France le 2022-01-19.

Scream, de Matt Bettinelli-Olpin / Tyler Gillett [AC]

Excellent, surtout pour ses références (comme The Babadook, cité par Tara tout au début et à la fin), et méta-références. Il y a aussi un peu d'émotion (les deux soeurs à l'hôpital) et de l'humour. Cependant la mise en scène est décevante; en particulier, certaines scènes auraient dû être tournées en plan-séquence.

Note: pour apprécier le film, il vaut mieux avoir vu la saga de Wes Craven, au moins le premier, Scream (1996).

Sortie en France le 2022-01-12.

Climbing Blind, d'Alastair Lee [AC]

Documentaire très intéressant sur l'ascension du Old Man of Hoy par le grimpeur aveugle Jesse Dufton. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une Soirée Montagne.

Sortie en France le 2022-03-09.

Licorice Pizza, de Paul Thomas Anderson [AC]

Film sans véritable scénario, qui part dans tous les sens, pas toujours très intéressant. J'ai cependant beaucoup aimé dans l'ensemble, surtout grâce à des moments mémorables, comme la scène du camion. J'ai aussi apprécié la réalisation, avec ses longs plans. Et les acteurs sont exceptionnels. Finalement, c'est une belle surprise, car j'avais détesté The Master (2012), Inherent Vice (2014) et (un peu moins) Phantom Thread (2017).

Sortie en France le 2022-01-05.

Gam yuk moon tong (1995) (Le festin chinois), de Hark Tsui [AC]

Très bonne comédie déjantée et au jeu théâtral. Très belle musique.

Film vu initialement à la télévision en avril 2006, et pour la première fois sur grand écran, à l'Institut Lumière, suite à la reprise en salles en France à partir de juillet 2021 (mais il n'y avait apparemment pas eu de séance à Lyon).

Reprise en France le 2021-07-21.

Rosy, de Marine Barnerias [AC]

Joli documentaire, plein de vie et même d'humour, qui pourrait ressembler à une fiction.

Sortie en France le 2022-01-05.

Deutschstunde (2019) (La leçon d'allemand), de Christian Schwochow [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. J'ai raté les premières minutes à cause de la longue queue au cinéma Lumière Fourmi (apparemment un problème à l'unique caisse), alors qu'il n'y a habituellement pas grand monde; ils auraient pu attendre avant de lancer la projection!

Sortie en France le 2022-01-12.

La grande bouffe (1973), de Marco Ferreri [AC]

Pas mal. Film trop long. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Marcello Mastroianni.

Eiga Entotsumachi no Puperu (Poupelle), de Yusuke Hirota [AC]

Moyen. Les images sont belles, mais le film m'a ennuyé. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon dans le cadre du festival Les Saisons Hanabi (qui a lieu dans toute la France).

Sortie en France le 2022-08-17.

Jane par Charlotte, de Charlotte Gainsbourg [AC]

Documentaire biographique peu intéressant.

Sortie en France le 2022-01-12.

La terrazza (1980) (La terrasse), d'Ettore Scola [AC]

Je n'ai pas du tout accroché. Uniquement du bavardage, film très long (2 h 40). Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Marcello Mastroianni.

[2022-01-10 23:24:26 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2022-01-01/2022-01-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Droste no hate de bokura (Deux minutes plus tard), de Junta Yamaguchi [AC]

Génial! Tourné en un plan-séquence unique (sauf la courte scène avant le titre) et donc en temps réel. Ceci a une grande importance pour ce film faisant intervenir un certain type de voyage dans le temps et constitue ainsi une belle performance, surtout que c'est un film à tout petit budget. Le scénario en lui-même a un intérêt limité; la fin n'est d'ailleurs pas très réussie. On peut le voir comme un film expérimental, comme l'était Primer (2004) de Shane Carruth. Mais c'est cette fois nettement meilleur, et le film est assez fun.

Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre de la 15e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

Mes frères et moi, de Yohan Manca [AC]

Très beau film, avec de l'émotion et d'excellents acteurs.

Sortie en France le 2022-01-05.

A Perfect Enemy, de Kike Maíllo [AC]

Très bien, même si le film est très prévisible, tellement il laisse d'indices (et le procédé est déjà vu) et du fait qu'il est notamment question d'ennemi intérieur. Excellente prestation d'Athena Strates. J'ai bien aimé aussi l'utilisation de la maquette.

Sortie en France le 2021-12-29.

Princesse Dragon, de Jean-Jacques Denis / Anthony Roux [AC]

Joli film d'animation, surtout pour son graphisme. Des similitudes avec WolfWalkers (Le peuple loup), sorti en France deux mois auparavant, mais ce dernier (qui était mon film préféré de 2021) est très nettement meilleur que Princesse Dragon.

Sortie en France le 2021-12-15.

Man Ray et les équations shakespeariennes (2019), de Quentin Lazzarotto [AC]

Documentaire assez intéressant, vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une séance Ciné Mathématiques, en présence du réalisateur Quentin Lazzarotto et du photographe Vincent Moncorgé, qui intervient dans le film. Patrick Popescu-Pampu, avec qui j'avais participé aux Olympiades Internationales de Mathématiques en 1991 et en 1992, y intervient aussi à un moment.

Concernant les capteurs de brouillard dont il est question dans le film, cf cet article.

Tendre et saignant, de Christopher Thompson [AC]

Une petite comédie française, sans grande originalité. Réalisation agaçante avec uniquement des plans très courts, sauf le plan final.

Film vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Christopher Thompson et des acteurs Géraldine Pailhas et Arnaud Ducret. Après la rencontre suivant la projection, Christopher Thompson a eu sa plaque sur le Mur des cinéastes.

Sortie en France le 2022-01-19.

A Garden of Camellias, de Yoshihiko Ueda [AC]

Pas mal. Très belle photographie, mais le film traîne en longueur. Film vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre de la 15e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

Une nouvelle ère (2019) (Guanzhou, une nouvelle ère), de Boris Svartzman [AC]

Un documentaire concernant l'expropriation de villageois d'une île chinoise. Pas mal.

Sortie en France le 2022-01-05.

Le test, d'Emmanuel Poulain-Arnaud [AC]

Moyen. Scénario et mise en scène décevants, et on rit peu souvent. Les acteurs rattrapent un peu le film.

Sortie en France le 2021-12-29.

Babardeala cu bucluc sau porno balamuc (Bad Luck Banging or Loony Porn), de Radu Jude [AC]

Sur la société roumaine, en grande partie filmé comme un documentaire. J'ai moyennement aimé.

Sortie en France le 2021-12-15.

The Card Counter, de Paul Schrader [AC]

Je n'ai pas accroché: film lent, bavard et peu captivant.

Sortie en France le 2021-12-29.

Ich war zuhause, aber (2019) (J'étais à la maison, mais...), d'Angela Schanelec [AC]

Pas de scénario, film hermétique et ennuyeux. Ça reste cependant bien filmé et il y a quelques scènes envoûtantes avec les animaux.

Sortie en France le 2022-01-05.

Lamb, de Valdimar Jóhannsson [AC]

Ennuyeux et sans émotion.

Sortie en France le 2021-12-29.

[2022-01-02 11:58:23 UTC]
Cinéma: mon top 17 et bilan de l'année 2021

(Cinema)

Bonne année 2022! Comme d'habitude, voici mon bilan cinéma de l'année qui vient de s'écouler, en fait depuis le 19 mai 2021, date de la réouverture des salles. J'ai vu 225 films récents pour la première fois en salle en 2021 (sans compter les anciens films), y compris les avant-premières, films vus dans des festivals, et autres séances spéciales. C'est nettement moins que les années normales, et même un peu moins que les années 2015-2018 au prorata de la période d'ouverture (227 jours). Voici mon top 17 parmi ces 225 films récents:

  1. WolfWalkers (Le peuple loup), de Tomm Moore / Ross Stewart [AC] – animation / fantastique (Irlande / Luxembourg / France); vu le 2021-10-31, sorti le 2021-10-20.

  2. Le sommet des dieux, de Patrick Imbert [AC] – animation / aventures / drame (France / Luxembourg); vu le 2021-09-24, sorti le 2021-09-22.

  3. Gagarine, de Fanny Liatard / Jérémy Trouilh [AC] – drame (France); vu le 2021-06-30, sorti le 2021-06-23.

  4. La traversée, de Florence Miailhe [AC] – animation / drame (France / Allemagne / Tchéquie); vu le 2021-06-27, sorti le 2021-09-29.

  5. 50 (o Dos Ballenas se Encuentran en la Playa), de Jorge Cuchi – drame (Mexique); vu le 2021-09-26 [R], pas de sortie en salles en France.

  6. Cruella, de Craig Gillespie [AC] – comédie dramatique (États-Unis); vu le 2021-07-05 en Dolby Cinema, sorti le 2021-06-23.

  7. Tsumetai nettaigyo (2010) (Cold Fish), de Shion Sono [AC] – thriller / drame / horreur (Japon); vu le 2021-09-04 [H], pas de sortie en salles en France.

  8. Titane, de Julia Ducournau [AC] – thriller / drame / horreur (France / Belgique); vu le 2021-07-14, sorti le 2021-07-14.

  9. La panthère des neiges, de Marie Amiguet / Vincent Munier [AC] – documentaire (France); vu le 2021-12-18, sorti le 2021-12-15.

  10. Last Night in Soho, d'Edgar Wright [AC] – horreur (Royaume-Uni); vu le 2021-10-29, sorti le 2021-10-27.

  11. Volevo nascondermi (Je voulais me cacher), de Giorgio Diritti [AC] – biographie / drame (Italie); vu le 2021-07-16, sorti le 2021-07-07.

  12. Dredd, de Pete Travis (en fait, Alex Garland) [AC] – action / science-fiction (Royaume-Uni / Afrique du Sud); vu le 2021-09-04 [H], pas de sortie en salles en France.

  13. La dea fortuna (Pour toujours), de Ferzan Ozpetek [AC] – drame (Italie); vu le 2021-07-01 [M], sortie prévue le 2022-02-09.

  14. A Quiet Place Part II (Sans un bruit 2), de John Krasinski [AC] – horreur (États-Unis); vu le 2021-06-19, sorti le 2021-06-16.

  15. Ghahreman (Un héros), d'Asghar Farhadi [AC] – thriller / drame (Iran / France); vu le 2021-12-19, sorti le 2021-12-15.

  16. Reminiscence, de Lisa Joy [AC] – science-fiction / romance (États-Unis); vu le 2021-08-23, sorti le 2021-08-25.

  17. Wendy, de Benh Zeitlin [AC] – fantastique / drame (États-Unis); vu le 2021-06-25, sorti le 2021-06-23.

C'était donc une très bonne année pour le cinéma français et le cinéma d'animation.

Pour rappel: l'ensemble de mes tops (sans les détails).

Les festivals auxquels j'ai assisté (à cause de la fermeture des salles en début d'année, certains ne sont pas à leurs dates habituelles):

[2021-12-31 19:00:05 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-12-18/2021-12-31)

(Cinema)

Avant mon bilan cinéma de l'année (d'ici quelques jours), voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

La panthère des neiges, de Marie Amiguet / Vincent Munier [AC]

Documentaire animalier magnifique. Images splendides. Photographies impressionnantes.

Sortie en France le 2021-12-15.

Ghahreman (Un héros), d'Asghar Farhadi [AC]

Excellent thriller.

Sortie en France le 2021-12-15.

Madeleine Collins, d'Antoine Barraud [AC]

Très bien, avec pas mal de suspense, ainsi que de l'émotion à la fin. Cependant, un peu confus à cause du montage; vu le sujet du film, on peut se demander si c'est volontaire, mais en tout cas, j'ai trouvé ça un peu gênant. Les principales qualités: le plan-séquence d'ouverture, la prestation de Virginie Efira, le scénario, et la musique de Romain Trouillet. Et une scène que j'ai vraiment appréciée: celle avec l'inspecteur (Jean-Quentin Châtelain et sa diction si particulière).

Sortie en France le 2021-12-22.

The King's Man (The King's Man: Première mission), de Matthew Vaughn [AC]

J'ai bien aimé, en particulier le combat avec Raspoutine et la scène de Ralph Fiennes avec les chèvres. Moins bon que le premier volet, Kingsman: The Secret Service (2014), mais meilleur que le deuxième, Kingsman: The Golden Circle (2017).

Sortie en France le 2021-12-29.

The Matrix Resurrections (Matrix Resurrections), de Lana Wachowski [AC]

Divertissant, mais trop compliqué et certains rebondissements semblent artificiels. Réalisation moyenne: quasiment tous les plans sont très courts.

Vu en Dolby Cinema au Gaumont Wilson à Toulouse. Au bout d'une quart d'heure environ, il y a eu un problème de projecteur: des sortes de taches blanches, partiellement transparentes, une petite en haut à gauche et une grosse sur la partie droite. Pendant un moment, j'ai même cru que c'était fait exprès (un bug dans la Matrice?). Le film a dû être interrompu une dizaine de minutes; pendant ce temps, on nous a donné une invitation pour une séance Pathé-Gaumont (hors suppléments). Le film a repris, mais pas tout au début du problème technique. Autre problème: le son a été coupé au début du générique et donc en particulier pour la scène post-générique (heureusement, tout n'était pas perdu: on avait tout de même les sous-titres pour comprendre).

Sortie en France le 2021-12-22.

China's Van Goghs (2016) (Copyright Van Gogh), de Yu Haibo / Yu Tianqi Kiki [AC]

Documentaire intéressant, mais sans surprise.

Sortie en France le 2021-12-22.

Mes très chers enfants, d'Alexandra Leclère [AC]

Une comédie sans grande originalité, qui se laisse voir tout de même. Alors que le film a obtenu le Label des Spectateurs UGC, j'étais tout seul dans la salle à l'UGC Montaudran, le mercredi après-midi de la deuxième semaine, en période de vacances!

Sortie en France le 2021-12-15.

Spider-Man: No Way Home, de Jon Watts [AC]

Ce volet ne m'a pas tellement captivé. Le film est mal introduit et ça traîne en longueur, sans enjeu bien visible. Je ne connais pas bien l'univers Marvel, et je pense que pour ce film, c'est assez problématique. Reste les effets spéciaux, mais le film n'est pas non plus très spectaculaire (vu dans une salle de cinéma normale, en 2D).

Sortie en France le 2021-12-15.

[2021-12-17 22:55:31 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-12-05/2021-12-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Madres paralelas, de Pedro Almodóvar [AC]

Très beau film, porté par Penélope Cruz et Milena Smit. Très bien écrit et bien filmé.

Sortie en France le 2021-12-01.

Don't Look Up (Don't Look Up: Déni cosmique), d'Adam McKay [AC]

Très drôle. Casting exceptionnel, avec notamment Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence.

Vu en séance unique à l'Institut Lumière, dans le cadre des projections de films Netflix (qui n'ont donc pas de sortie en salles). Celle-ci était une avant-première, le film n'étant pas encore sorti sur Netflix.

Pieces of a Woman, de Kornél Mundruczó [AC]

Très beau film et grande performance de l'actrice Vanessa Kirby. Ma partie préférée est le début (avant le titre du film), très intense.

Vu en séance unique à l'Institut Lumière, dans le cadre des projections de films Netflix (qui n'ont donc pas de sortie en salles).

Where Is Anne Frank (Où est Anne Frank!), d'Ari Folman [AC]

Très bon film d'animation humaniste, même si le scénario est déconcertant. Excellente réalisation. Vu en VOST, qui est en anglais; la langue des personnages n'est donc pas respectée, mais l'anglais a une importance par rapport à la VF dans un dialogue au début.

Sortie en France le 2021-12-08.

Le cercle rouge (1970), de Jean-Pierre Melville [AC]

Très bien. Vu pour la première fois au cinéma, au Comoedia à Lyon.

Mystère, de Denis Imbert [AC]

Film très touchant, inspiré d'une histoire vraie.

Sortie en France le 2021-12-15.

The Guilty, d'Antoine Fuqua [AC]

J'ai bien aimé. L'original, Den skyldige (2018) (The Guilty), était très nettement au-dessus (ou alors c'est parce que je l'avais déjà vu); c'était d'ailleurs un de mes films préférés de l'année 2018.

Vu en séance unique à l'Institut Lumière, dans le cadre des projections de films Netflix (qui n'ont donc pas de sortie en salles).

Jakten på Tonetreet (La symphonie des arbres), de Hans Lukas Hansen [AC]

Un documentaire un peu particulier, avec son petit côté thriller. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2021-12-15.

Les choses humaines, d'Yvan Attal [AC]

J'ai bien aimé. Le film vaut surtout pour son jeu d'acteurs. Pas grand chose dans la mise en scène, à part le plan-séquence de la perquisition. Concernant le scénario, tout n'est pas très clair.

Sortie en France le 2021-12-01.

La ville interdite, de Denis de Montgolfier [AC]

Documentaire intéressant tourné à Lyon pendant le confinement. Vu à la première le 2021-12-13 au Comoedia, en présence du réalisateur Denis de Montgolfier et de 8 protagonistes.

Sheytan vojud nadarad (Le diable n'existe pas), de Mohammad Rasoulof [AC]

J'ai bien aimé, mais le film est trop long et dans l'ensemble trop bavard (comme souvent pour les films iraniens). Belle photographie. Certaines scènes sont marquantes, ce qui m'a d'ailleurs fait penser à l'excellent film El verdugo (1963) (Le bourreau) de Luis García Berlanga.

Sortie en France le 2021-12-01.

Chère Léa, de Jérôme Bonnell [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2021-12-15.

La decima vittima (1965) (La dixième victime), d'Elio Petri [AC]

Pas mal. J'aime bien l'idée de base, mais elle n'est pas bien exploitée et c'est filmé comme une comédie (le film est d'ailleurs classifié comme tel, en plus de science-fiction et action), même si on ne rit quasiment pas. De plus, il y a beaucoup de longueurs et on remarque un peu trop le doublage en italien de certains acteurs. Bref, c'est plutôt raté, mais à voir tout de même pour l'originalité (surtout pour l'époque).

Le film était ressorti en France en 2015, mais pas à Lyon. Finalement vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Marcello Mastroianni; il s'agissait de la restauration numérique 2K datant de 2012.

La montagna di Ilio (Les Dolomites d'Ilio), de Michele Coppari / Francesca Zannoni [AC]

Documentaire vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une Soirée Montagne. Pas mal. De belles images à la fin (surtout).

Sortie en France le 2021-11-17.

West Side Story, de Steven Spielberg [AC]

Moyen. Le film traîne en longueur et ne m'a pas vraiment emballé. J'avais nettement préféré la première adaptation, West Side Story (1961), même si je l'avais aussi trouvée trop longue.

Sortie en France le 2021-12-08.

Petrovy v grippe (La fièvre de Petrov), de Kirill Serebrennikov [AC]

Je n'ai pas accroché. Film long et bavard, et aussi complètement incompréhensible. Reste la mise en scène assez inventive, avec des plans-séquences.

Sortie en France le 2021-12-01.

Supai no tsuma (Les amants sacrifiés), de Kiyoshi Kurosawa [AC]

Je n'ai pas accroché, en particulier à cause du style théâtral. Mais j'étais aussi fatigué et le film m'a endormi.

Le film a été tourné en 8K; malheureusement, avec un DCP 2K, ça ne se voit pas du tout!

Sortie en France le 2021-12-08.

Malcolm & Marie, de Sam Levinson [AC]

J'ai détesté. Film très théâtral, constitué essentiellement de dialogues entre un cinéaste et sa petite amie.

Vu en séance unique à l'Institut Lumière, dans le cadre des projections de films Netflix (qui n'ont donc pas de sortie en salles).

The Beta Test, de Jim Cummings / PJ McCabe [AC]

Film prétentieux et incompréhensible.

Sortie en France le 2021-12-15.

[2021-12-05 00:43:18 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-11-27/2021-12-04)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

L'événement, d'Audrey Diwan [AC]

Remarquablement bien écrit, sans temps mort. On ne sent pas du tout que le film est tiré d'un roman. L'actrice principale Anamaria Vartolomei est parfaite. À noter quelques scènes assez dures ou perturbantes.

Sortie en France le 2021-11-24.

Olga, d'Elie Grappe [AC]

Très bien. En particulier, très bonne mise en scène. Et le fait que le personnage principal soit incarné par une véritable gymnaste est pour beaucoup dans la réussite du film.

Vu à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 6), et il y avait toujours ce petit problème de projecteur, qui date d'au moins d'août 2019: un pixel bleu vers le bas, au milieu.

Sortie en France le 2021-11-17.

Ghostbusters: Afterlife (S.O.S. fantômes: L'héritage), de Jason Reitman [AC]

Un film assez fun, et d'autant plus appréciable, pour ses multiples références, quand on a vu l'original Ghostbusters (1984) d'Ivan Reitman. Ce nouvel opus est réalisé par son fils Jason Reitman. Une excellente idée: le film fait également référence à Gremlins (1984), qui était sorti en France une semaine avant Ghostbusters. Le film est aussi dans la lignée des Goonies (1985) et d'E.T. (1982). Dans le casting, on retrouve notamment Mckenna Grace, découverte dans Gifted (2017) (Mary).

Ce film est en dessous de l'original, mais nettement meilleur que les deux autres.

Sortie en France le 2021-12-01.

Amants, de Nicole Garcia [AC]

J'ai bien aimé. Très bon casting: Stacy Martin, Benoît Magimel et Pierre Niney.

Sortie en France le 2021-11-17.

Christine (1983), de John Carpenter [AC]

Pas mal. Vu une première fois à la télévision (dans les années 1980 ou 1990). Revu sur grand écran à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles.

Reprise en France le 2021-10-27.

Adventures of a Mathematician (Les aventures d'un mathématicien), de Thor Klein [AC]

Moyen. Des longueurs vers la fin. Il est très peu question de mathématiques. Le sujet principal est le groupe de chercheurs venus au Nouveau Mexique (dont le mathématicien Stanisław Ulam en question) pour créer la bombe à hydrogène, ainsi que les questions morales correspondantes. Un documentaire aurait été préférable.

Sortie en France le 2021-12-01.

House of Gucci, de Ridley Scott [AC]

Si l'intrigue est assez intéressante, le film manque de rythme et d'émotion, et il est beaucoup trop long (plus de 2 heures et demie). De plus, tout est en anglais, alors qu'au moins en Italie, les personnages auraient dû parler en italien, je suppose. Bref, décevant, surtout pour un film de Ridley Scott.

Sortie en France le 2021-11-24.

Resident Evil: Welcome to Raccoon City (Resident Evil: Bienvenue à Raccoon City), de Johannes Roberts [AC]

Pas terrible. Le scénario est creux, et le film se réduit essentiellement à un film d'action sans grand intérêt, qui se rattrape cependant vers la fin par son côté horrifique (même si les effets spéciaux sont un peu ratés). C'est un des plus mauvais de la saga.

Apparemment, ce film est destiné surtout aux fans des jeux vidéos, auxquels il contient des références, mais que je ne connais pas du tout.

Sortie en France le 2021-11-24.

[2021-11-28 01:27:53 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-11-06/2021-11-26)

(Cinema – Lyon)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Albatros, de Xavier Beauvois [AC]

Film bouleversant. Superbe interprétation de Jérémie Renier.

Vu sans avoir lu le synopsis auparavant, donc je ne savais pas ce qui allait se passer.

Sortie en France le 2021-11-03.

Pingouin & Goéland et leurs 500 petits, de Michel Leclerc [AC]

Documentaire passionnant, composé d'images d'archives (photos et films) et d'interviews, ainsi que de quelques petites séquences en animation réalisées par Sébastien Laudenbach.

Sortie en France le 2021-11-03.

A Good Man, de Marie-Castille Mention-Schaar [AC]

Très beau film, émouvant, avec un excellent montage. Je crois que j'avais mis ce film dans ma liste des films à voir parce que Noémie Merlant était à l'affiche. Puis j'ai complètement oublié. Du coup, je ne l'ai pas du tout reconnue. Je précise que je n'avais rien lu sur le film.

Sortie en France le 2021-11-10.

Haute couture, de Sylvie Ohayon [AC]

Comédie dramatique très touchante, avec Lyna Khoudri et Nathalie Baye, parfaites.

Sortie en France le 2021-11-10.

Antlers (Affamés), de Scott Cooper [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film d'horreur tragique, avec un petit côté X Files [IMDb]. Bonne mise en scène et très belle photographie.

Sortie en France le 2021-11-17.

Poumon vert et tapis rouge, de Luc Marescot [AC]

Documentaire très intéressant vu lors d'une soirée spéciale au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Luc Marescot. Le pilote du Radeau des cimes était aussi dans la salle. En partenariat avec l'association New Hera.

Sortie en France le 2021-09-29.

Cry Macho, de Clint Eastwood [AC]

Émouvant et bien écrit, sans temps mort. On passe un très bon moment.

Sortie en France le 2021-11-10.

Hytti nro 6 (Compartiment N°6), de Juho Kuosmanen [AC]

J'ai bien aimé. Scénario minimaliste, mais bien écrit, original et imprévisible.

Note: il est question de pétroglyphes à Mourmansk.

Sortie en France le 2021-11-03.

Taming the Garden, de Salomé Jashi [AC]

Documentaire sur une histoire complètement ahurissante. Quelques très beaux plans. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre du Festival Interférences (page de la projection, le 2021-11-17). Le film n'a pas encore de distributeur pour la France.

Marcher sur l'eau, d'Aïssa Maïga [AC]

Documentaire intéressant sur le village de Tatiste au Niger, qui doit faire face à la pénurie d'eau à cause du réchauffement climatique.

Suite à la sortie de ce film en France, une collecte est organisée sur KissKissBankBank pour soutenir le village de Tatiste.

Sortie en France le 2021-11-10.

Aki tachinu (1960) (À l'approche de l'automne), de Mikio Naruse [AC]

Un joli film. Inédit en France jusqu'à sa sortie ce mois-ci par Les Acacias.

Sortie en France le 2021-11-10.

Eternals (Les Éternels), de Chloé Zhao [AC]

Univers visuel splendide, surtout en 3D IMAX. C'est le seul intérêt du film, long et sans émotion, avec des humains peu présents.

Vu en IMAX 4K laser au Pathé Carré de Soie (métropole de Lyon).

Sortie en France le 2021-11-03.

Une vie démente, de Raphaël Balboni / Ann Sirot [AC]

Bonne comédie, qui s'essouffle un peu.

Sortie en France le 2021-11-10.

Tre piani, de Nanni Moretti [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2021-11-10.

Ghost Song, de Nicolas Peduzzi [AC]

Pas mal. Documentaire se passant à Houston, vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Nicolas Peduzzi, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2021. La projection a eu lieu en salle 3, une petite salle, mais peu importe pour ce film.

Dans le débat (qui a dû être arrêté au bout d'une vingtaine de minutes, à cause d'une projection qui suivait): C'est un documentaire, mais les protagonistes se mettent parfois en scène, comme dans le passage avec l'oncle. Certaines scènes ont été plus ou moins rejouées. Le réalisateur n'habitant pas Houston, le tournage a été constitué, en gros, de 3 voyages de 3 semaines sur 3 ans. Will est un cousin de la protagoniste principale du documentaire Southern Belle (2017), que Nicolas Peduzzi avait réalisé précédemment et dans lequel Will apparaît également.

Sortie en France le 2022-04-06.

Mollenard (1938), de Robert Siodmak [AC]

Quelques bons moments. Le reste n'est pas terrible. Vu en version restaurée à la Villa Lumière, dans le cadre du cycle Ciné-club.

Aline, de Valérie Lemercier [AC]

Pas terrible. Le film manque de rythme, ce qui le rend ennuyeux, et la mise en scène est décevante. De plus, la version d'Aline enfant est ratée (à moins que ce soit volontaire?).

Sortie en France le 2021-11-10.

Je suis également allé à deux festivals de courts métrages (essentiellement les séances de compétition): Mutoscope au Comoedia (5 séances, dont les 4 de compétition) et le Festival du Film Court de Villeurbanne au Zola (10 séances, dont les 8 de compétition).



webmaster@vinc17.org