Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Le visiteur du futur (2022), de François Descraques [AC]

J'ai bien aimé. Film de science-fiction amusant, adapté de la web-série du même nom, que je ne connais pas du tout.

Sortie en France le 2022-09-07.

Kompromat (2022), de Jérôme Salle [AC]

Pas mal, mais le fait que Mathieu Roussel (Gilles Lellouche) ne prenne aucune précaution pour ne pas être remarqué est peu crédible. Musique parfois envahissante.

Sortie en France le 2022-09-07.

Tout le monde aime Jeanne (2022), de Céline Devaux [AC]

J'ai bien aimé. Original pour ses séquences animées tout au long du film.

Sortie en France le 2022-09-07.

Revoir Paris (2022), d'Alice Winocour [AC]

Film touchant et très bien écrit. Excellente prestation de Virginie Efira (et des autres acteurs aussi).

Sortie en France le 2022-09-07.

Babi Yar. Context (2021) (Babi Yar. Contexte), de Sergey Loznitsa [AC]

Documentaire très intéressant, composé d'images d'archives sans voix off, dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale en Ukraine; mais il y a des longueurs. À noter l'avertissement: des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs. C'est effectivement le cas vers la fin.

Sortie en France le 2022-09-14.

À propos de Joan (2022), de Laurent Larivière [AC]

Extrêmement ennuyeux, et ce pseudo-scénario non linéaire est peu convaincant.

Sortie en France le 2022-09-14.

See How They Run (2022) (Coup de théâtre), de Tom George [AC]

Le film devient vite ennuyeux.

Sortie en France le 2022-09-14.

Stop-Zemlia (2021) (Jeunesse en sursis), de Kateryna Gornostai [AC]

Film qui ressemble beaucoup à un documentaire, avec notamment ses interviews, dont on ne sait pas vraiment si elles sont vraies ou fausses. Pas très intéressant et beaucoup trop long.

La partie de badminton au début du film est amusante.

Sortie en France le 2022-09-14.

Chronique d'une liaison passagère (2022), d'Emmanuel Mouret [AC]

J'ai plutôt bien aimé. On rit de temps en temps. Bon duo (et même trio) d'acteurs, très attachants: Sandrine Kiberlain, Vincent Macaigne et Georgia Scalliet.

Sortie en France le 2022-09-14.

L'énergie positive des dieux (2021), de Laetitia Møller [AC]

Pas mal. Un documentaire assez original et parfois drôle.

Sortie en France le 2022-09-14.

Avatar (2009), de James Cameron [AC]

Vu en 3D (et VO) à sa sortie en salles en 2009. J'ai adoré. L'univers visuel est absolument superbe. Cependant je ne pense pas que la 3D apporte vraiment quelque chose, ou alors c'est que je m'y habitue (mais c'est difficile de dire, car je n'ai pas vu le film en 2D pour comparer); en tout cas, je n'ai pas eu les mêmes sensations que dans Coraline et Le drôle de Noël de Scrooge.

Le scénario ne présente pas de grande surprise, et c'est dommage; cependant, le film est passionnant et on ne sent pas le temps passer. D'autre part, puisque certaines personnes descendent le film pour cela (et parce qu'il a coûté cher), je tiens à dire que la faiblesse toute relative du scénario (on voit pire, même dans les films d'art et essai) est contrebalancée par une approche focalisée sur les êtres vivants, en plus de l'univers visuel; dans le cas d'un film plus classique, j'aurais dit: un film très humain. Et le scénario me semble maîtrisé et très cohérent. Globalement, pour l'aspect visuel et le scénario, le film m'a fait penser à The Abyss (1989) (du même réalisateur) et à Kaena: La prophétie (2003). Enfin, j'ai bien aimé la musique.

Revu lors de la ressortie du film 8 mois et demi plus tard dans la version Special Edition (quelques scènes en plus, mais je n'ai pas remarqué). Pas grand chose d'autre à ajouter si ce n'est que la 3D m'a paru meilleure. Mais cela vient peut-être de la nouvelle technologie de projection 3D: RealD 3D (polarisation circulaire), alors qu'à la première vision, c'était le système avec les lunettes à cristaux liquides.

Aussi, j'ai remarqué que les fractions de seconde (qu'on voit dans le temps qui défile dans les logs vidéo) sont comptées en 24es (si ce ne sont des 25es) de seconde: probablement une fraction par image du film. À la première vision, je croyais que c'étaient des 30es de seconde, mais en faisant plus attention, on voit bien que le chiffre 2 reste affiché moins longtemps que les chiffres 0 et 1.

Analyse intéressante du scénario par Franck Beretta en 2009.

Reprise en France le 2022-09-21.

Moonage Daydream (2022), de Brett Morgen [AC]

Documentaire visuellement spectaculaire sur David Bowie, mais long et non structuré. Petit à petit, il s'essouffle et ne reste intéressant que sur certaines séquences.

Sortie en France le 2022-09-21.

Don't Worry Darling (2022), d'Olivia Wilde [AC]

J'ai bien aimé. Au début, ce film m'a fait penser à The Village (2004) et à The Truman Show (1998). Un reproche: la scène de l'avion est artificielle et peu crédible, et le problème est que le scénario se base dessus. Quelques défauts dans la mise en scène, avec certains mouvements de caméra. Bonne prestation de Florence Pugh.

Sortie en France le 2022-09-21.

Ninjababy (2021), d'Yngvild Sve Flikke [AC]

J'ai bien aimé. Mise en scène originale, partiellement en animation. Adaptation d'un roman graphique.

Sortie en France le 2022-09-21.

Les enfants des autres (2022), de Rebecca Zlotowski [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2022-09-21.

Blonde (2022), d'Andrew Dominik [AC]

Déroutant, mais un très grand moment de cinéma: la vie de Marilyn Monroe vue comme un film d'horreur.

Film vu à une séance spéciale à l'Institut Lumière (Lyon) le 2022-09-11. La troisième projection, après celles aux festivals de Venise et de Deauville?

Sortie sur Netflix le 2022-09-28.

Triangle of Sadness (2022) (Sans filtre), de Ruben Östlund [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Mon principal reproche est que le film est trop long (près de 2 heures et demie). En 3 parties, et c'est la 3e qui est nettement la meilleure.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 1), dans le cadre d'une sélection de films présentés dans différentes compétitions du Festival de Cannes 2022. C'est le film qui a remporté la Palme d'or.

Sortie en France le 2022-09-28.

La vampira de Barcelona (2020) (Les mystères de Barcelone), de Lluís Danés [AC]

Le film vaut surtout pour son esthétique (principalement en noir et blanc, avec des éléments ou scènes en couleur) et son atmosphère. Au passage, la superbe affiche du film est dans la lignée de cette esthétique. Scénario un peu décevant, sans être inintéressant.

Film vu en avant-première aux 38es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2022).

Sortie en France le 2022-09-28.

Vacances (2022), de Béatrice de Staël / Leo Wolfenstein [AC]

Une bonne partie du film se laisse voir, puis le film s'enlise et la fin est très décevante.

Sortie en France le 2022-09-28.

Le petit Nicolas: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux? (2022), d'Amandine Fredon / Benjamin Massoubre [AC]

Réalisation inventive et bonne qualité d'animation. Avis mitigé sur le scénario: pas de véritable intrigue.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 5) à Lyon, suite au Festival international du film d'animation d'Annecy 2022, où le film a obtenu le Cristal du long métrage.

Sortie en France le 2022-10-12.

L'innocent (2022), de Louis Garrel [AC]

Très bien. Entre comédie et thriller. Noémie Merlant est excellente. Le film a été tourné en partie à Lyon.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 4), dans le cadre d'une sélection de films présentés dans différentes compétitions du Festival de Cannes 2022.

Sortie en France le 2022-10-12.

Vanskabte Land (2022) (Godland), de Hlynur Pálmason [AC]

Film à voir notamment pour ses splendides paysages islandais. Un format inhabituel: du 1.33 aux coins arrondis avec des bords qui ne sont pas parfaitement rectilignes, en lien avec le sujet du film, inspiré de clichés photographiques datant de la fin du XIXe siècle. Le film est assez long et il n'y a rien de novateur dans le scénario, mais c'est très bien filmé et la photographie de Maria von Hausswolff est d'excellente qualité, que ce soit en extérieur (majorité du film) ou en intérieur, si bien qu'on ne s'ennuie pas.

Vu à l'Utopia Borderouge (ma première séance là-bas) à Toulouse, salle 1, dans le cadre de la sortie en avant-première du film dans les salles du réseau Utopia. J'ai remarqué des points ou petits traits blancs à l'écran, typiques de la pellicule (notamment pour les projections en pellicule, mais je ne pense pas que ce soit le cas pour ce film). En tout cas, après vérification, le film a été tourné en 35 mm, et c'est peut-être la raison (en plus étant en lien avec le sujet du film).

Sortie en France le 2022-12-21.

Polaris (2022), d'Ainara Vera [AC]

Documentaire construit bizarrement et pas toujours intéressant. Quelques plans très réussis. Bonne bande son (comme les grincements du bateau). J'ai moyennement aimé.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la productrice du film Clara Vuillermoz, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2022. Le DCP n'était pas celui prévu: pour les dialogues en français, il avait des sous-titres en anglais. D'après l'IMDb, le film a été tourné en 4K, mais il n'y a pas de projection 4K au Comoedia.

La voix off est en anglais, car la réalisatrice Ainara Vera ne parle pas français et les échanges se faisaient en anglais.

Sortie en France le 2023-04-05.



webmaster@vinc17.org