Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Laura (1944), d'Otto Preminger [AC]

Très bien. Vu une première fois à la télévision et revu à l'Institut Lumière.

Reprise en France le 2023-01-04.

Metronom (2022) (Radio Metronom), d'Alexandru Belc [AC]

J'ai bien aimé. Intéressant pour son contexte historique. Bien filmé, avec de longs plans. Trop lent tout de même dans la première partie.

Sortie en France le 2023-01-04.

Tirailleurs (2022), de Mathieu Vadepied [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2023-01-04.

Cet été-là (2022), d'Éric Lartigau [AC]

J'ai bien aimé. Joli film sans grandes prétentions, parfois drôle. La jeune actrice Rose Pou-Pellicer est parfaite.

Sortie en France le 2023-01-04.

Les survivants (2022), de Guillaume Renusson [AC]

Excellent thriller humaniste se déroulant dans les Alpes, avec un côté survival.

Sortie en France le 2023-01-04.

Copenhagen Cowboy (2022), de Nicolas Winding Refn

Série en 6 épisodes vue au festival Lumière 2022, sous forme de film (un seul générique, tout à la fin). Il y avait un entracte entre les deux parties de 2 h 30 chacune (correspondant donc à 3 épisodes). Pour des raisons de santé, Nicolas Winding Refn, créateur et réalisateur de cette série, mais n'a pas pu venir la présenter, mais il a fait venir sa fille Lola Corfixen, qui joue dedans (vers la fin).

J'ai été très déçu concernant le scénario; c'est lent et ça m'a énormément ennuyé. Le seul intérêt est l'atmosphère visuelle, typique de Nicolas Winding Refn, avec ses couleurs saturées.

Sortie sur Netflix le 2023-01-05.

Természetes fény (2021) (Natural Light), de Dénes Nagy [AC]

Très belle photographie et image d'excellente qualité (film vu au Cinéma Opéra à Lyon). Mais peu intéressant.

Sortie en France le 2023-01-11.

L'immensità (2022), d'Emanuele Crialese [AC]

Moyen.

Sortie en France le 2023-01-11.

L'envol (2022), de Pietro Marcello [AC]

Pas terrible. Il n'y a pas vraiment de scénario et c'est assez mal filmé (la caméra bouge beaucoup). Le film est tout de même appréciable pour sa belle photographie (même si je n'ai pu le voir que dans une salle de qualité moyenne) et ses passages poétiques.

À noter que l'image visible a un ratio d'environ 1.52 avec coins un peu arrondis (je pensais initialement que c'était du 1.66, mais une mesure sur la bande-annonce sur écran d'ordinateur donne 1.52, un ratio complètement inhabituel). Le dossier de presse indique 1.85, mais je suppose qu'il s'agit du format classique du DCP (le film est ainsi projeté avec des bandes noires verticales).

Sortie en France le 2023-01-11.

Les Cyclades (2022), de Marc Fitoussi [AC]

Très drôle, surtout grâce à Laure Calamy.

Sortie en France le 2023-01-11.

Earwig (2021), de Lucile Hadzihalilovic [AC]

Sombre et envoûtant, mais difficile à suivre. Superbe musique. Film vu en avant-première à la soirée de clôture de la 15e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, avril 2022).

Sortie en France le 2023-01-18.

Babylon (2022), de Damien Chazelle [AC]

Très bien, notamment pour les décors et la mise en scène, ainsi que Margot Robbie. Le passage sur la scène 17 est un grand moment. Mais la durée supérieure à 3 h est trop longue.

Sortie en France le 2023-01-18.

Alcarràs (2022) (Nos soleils), de Carla Simón [AC]

Pas mal. Le film est surtout trop long.

Sortie en France le 2023-01-18.

Le chant des vivants (2022), de Cécile Allegra [AC]

Documentaire assez intéressant. Il s'agit en fait d'un documentaire diffusé à la télévision en 2022, mais sorti au cinéma en janvier 2023.

Sortie en France le 2023-01-18.

Pasazerka (1963) (La passagère), d'Andrzej Munk / Witold Lesiewicz [AC]

J'ai globalement bien aimé, si ce n'est que le réalisateur est mort en court de tournage et que le film a été terminé par de longs passages en photographies et voix off: ça allait trop vite pour moi et c'était peu captivant. Dommage, car certaines séquences au camp d'Auschwitz sont superbes.

Vu au Pathé Bellecour dans le cadre du festival Lumière 2021 (restauration 2K inédite).

Reprise en France le 2023-01-25.

Plane (2023) (Mayday), de Jean-François Richet [AC]

Très bon film d'action / thriller, sans temps mort. Le scénario (en tout cas, l'idée de base) ressemble en partie fortement à celui de Pitch Black (2000) de David Twohy (qui est un de mes films préférés).

Sortie en France le 2023-01-25.

Saloum (2021), de Jean Luc Herbulot [AC]

J'ai détesté. Vu à la 15e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, avril 2022).

Sortie en France le 2023-01-25.

Interdit aux chiens et aux Italiens (2022), d'Alain Ughetto [AC]

Film d'animation en stop-motion, partiellement mélangé avec des prises de vue réelles. C'est plutôt original. J'ai bien aimé.

Prix du jury au Festival international du film d'animation d'Annecy 2022.

Sortie en France le 2023-01-25.

Pathaan (2023), de Siddharth Anand [AC]

Pas mal. Beaucoup de scènes d'action très spectaculaires, mais souvent mal filmées (caméra qui bouge, plans très courts). Mention tout de même à celle principalement en plan-séquence dans le train. La seconde partie (après l'entracte de 15 minutes) est nettement supérieure à la première.

Vu lors d'une séance unique au Pathé Vaise à Lyon. Le film devait y être projeté en salle 4, mais devant le succès des réservations, à la demande du distributeur, il est passé dans une plus grande salle, la 14. Les places étant numérotées, une employée de Pathé a dû aller voir chaque spectateur ou groupe de spectateurs dans la salle pour indiquer les nouveaux numéros de place.

Sortie en France le 2023-01-25.

Retour à Séoul (2022), de Davy Chou [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 5), dans le cadre du festival Télérama, en présence du réalisateur et scénariste Davy Chou. La rencontre post-projection a été un peu écourtée, car il était prévu que Davy Chou fût présent uniquement au début de la séance.

Quelques informations données lors de la rencontre: Davy Chou a décidé de faire le film en 2017, en s'inspirant librement de l'histoire d'une amie. Le casting a été difficile pour trouver la bonne actrice principale (à cause des contraintes du scénario), si bien que celle-ci est non professionnelle. Il y a eu peu de place à l'improvisation sur le plateau (sauf dans la scène du bar au début).

Sortie en France le 2023-01-25.

Ashkal (2022) (Ashkal / Ashkal, l'enquête de Tunis), de Youssef Chebbi [AC]

Un film qui se laisse voir. Le principal intérêt est l'environnement: les Jardins de Carthage, une zone de constructions plus ou moins abandonnée, à Tunis. Malheureusement, il y a beaucoup de longueurs; le film n'avance pas.

Sortie en France le 2023-01-25.

Neneh Superstar (2022), de Ramzi Ben Sliman [AC]

Décevant. Scénario pas très bien écrit et personnages caricaturaux. Du côté positif, la jeune actrice Oumy Bruni Garrel est convaincante et on a des répliques amusantes.

Sortie en France le 2023-01-25.

Titanic (1997), de James Cameron [AC]

Magnifique à tout point de vue! En particulier, le film est passionnant et la réalisation superbe. Film vu 4 fois à sa sortie en 1998 (en VF dans des grandes salles et en VO, qui n'avait pas initialement de bonne salle). Et c'était mon film préféré parmi ceux vus en 1998.

J'ai voulu le revoir à sa reprise en 3D, mais la première fois, je suis parti au bout de 10 minutes, car la 3D était irregardable (des objets qui sont derrière apparaissant devant, effet de transparence sur des objets opaques...). Il s'agissait en fait d'un problème technique à la projection (genre les deux filtres inversés). J'ai revu le film quelques jours plus tard (le 2012-04-15, soit juste 100 ans après la catastrophe), et cette fois-ci, aucun problème. La 3D est vraiment superbe, surtout pour les effets de profondeur. Il me semble d'ailleurs que grâce à la 3D, le paquebot paraît beaucoup plus haut qu'en projection 2D dans les vues en plongée.

Revu en ciné-concert à l'Auditorium de Lyon en 2018. Musique interprétée par l'Orchestre national de Lyon, Spirito, le Jeune Choeur symphonique, Clara Sanabras (soprano) et Eric Rigler.

Reprise en France le 2023-02-08.

Les têtes givrées (2022), de Stéphane Cazes [AC]

Bonne comédie traitant de l'éducation et de l'écologie, avec un plus pour son passage magnifique concernant le glacier. Assez drôle dans l'ensemble. Vue en avant-première à l'UGC Ciné Cité Part-Dieu à Lyon, en présence du réalisateur et co-scénariste Stéphane Cazes et de l'acteur Clovis Cornillac (qui joue le prof) et de la jeune actrice Malonn Lévana (qui joue une des élèves, Déborah), mais le générique a été coupé (comme d'habitude).

Les acteurs avaient la possibilité de suggérer des ajouts au scénario. En particulier, la scène de Déborah dans le bus était une idée de Malonn Lévana. Le film a été tourné dans la région de Chamonix, et pour le glacier, il s'agissait de la Mer de Glace.

Sortie en France le 2023-02-08.

Houria (2022), de Mounia Meddour [AC]

J'ai assez bien aimé. Le sujet est intéressant et a un côté original, mais je fais exactement le même reproche que pour Papicha (2019), le précédent film de la réalisatrice: quasiment tout en gros plans, parfois très courts, caméra qui bouge… Vu sans rien savoir du contenu du film, et en particulier sans lire le synopsis.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 1, complète ou presque), en présence de la réalisatrice et scénariste Mounia Meddour. J'étais très déçu, car l'actrice Lyna Khoudri, qui était aussi annoncée (j'avais d'ailleurs pris ma place bien à l'avance pour cette raison), n'a pas pu venir à cause de la grève du lendemain et un planning chargé.

Le tournage devait initialement se faire en Algérie. Mais sans visa pour son équipe, la réalisatrice a décidé de tourner son film au Maroc, ce qui n'a finalement pas pu se faire non plus à cause de la pandémie de Covid-19. Le film a alors été majoritairement tourné en France, à Marseille. Grâce à la pandémie (pour ainsi dire), qui a entraîné un retard du tournage, il a pu y avoir plus d'un an de répétitions pour les danses.

Les langues sont l'algérois et la langue des signes française (étant la langue des signes enseignée en Algérie). Certaines actrices sont réellement muettes.

Sortie en France le 2023-03-15.

Dalva (2022), d'Emmanuelle Nicot [AC]

J'ai beaucoup aimé. Excellente prestation de la jeune actrice Zelda Samson, qui est par ailleurs omniprésente à l'écran.

Vu en avant-première aux Alizés à Bron dans le cadre de Drôle d'endroit pour des rencontres, en présence de l'actrice Zelda Samson, qui arrivait de Bruxelles et voyait le film pour la deuxième fois (la première était au festival de Cannes). La réalisatrice Emmanuelle Nicot était prévue, mais présentait finalement son film au festival de Rotterdam, qui avait lieu au même moment.

Comme expérience d'actrice, Zelda Samson (14 ans, et 12 ans lors du tournage) faisait déjà du théâtre. Pour le tournage, elle a expliqué qu'elle retenait son texte avec l'aide des gestes, comme un moyen mnémotechnique: par exemple, quand elle se lève, elle doit dire telle chose. Elle continue à faire des castings, mais ne voudrait pas faire actrice toute sa vie; elle aimerait faire de l'astrophysique.

Sortie en France le 2023-03-22.

Da-eum So-hee (2022) (About Kim Sohee), de July Jung [AC]

Très bien. J'ai trouvé le début trop lent; le film décolle vraiment dans sa seconde partie. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon (salle 5), dans le cadre du festival Télérama 2023, sans rien savoir du film.

Sortie en France le 2023-04-05.

Polaris (2022), d'Ainara Vera [AC]

Documentaire construit bizarrement et pas toujours intéressant. Quelques plans très réussis. Bonne bande son (comme les grincements du bateau). J'ai moyennement aimé.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la productrice du film Clara Vuillermoz, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2022. Le DCP n'était pas celui prévu: pour les dialogues en français, il avait des sous-titres en anglais. D'après l'IMDb, le film a été tourné en 4K, mais il n'y a pas de projection 4K au Comoedia.

La voix off est en anglais, car la réalisatrice Ainara Vera ne parle pas français et les échanges se faisaient en anglais.

Sortie en France le 2023-06-21.



webmaster@vinc17.org